Accueil Actualités Plan du site Contacts Recherche

 
 
Le centre
 

 
Dans la même rubrique

La paix intérieure
Karma Yoga
Les premières étapes de Dhyana
La concentration
La conscience des strates
La pratique et les blocages (noeuds)
Dhriti , la patience ...
Trois catégories d’hommes ...
Les observances Morales ...
Spirituel ou religieux ?
L’éveil de nos capacités latentes
L’ acceptation de Soi
L’Alchimie Intérieure
Le Délicat passage
Guide spirituel et aspirant
Non Réagir et Connaître !
Savoir, Silence et tranquillité de la vision...
Qu’est-ce que le Tanstrime ?
Le corps, ce grand mystique !
Pratique, Etude et Lâcher prise
Les nourritures physiques et mentales
Les pensées obstacles
Le Darshan, vision profonde et point de vue philosophique
Méditations et Pouvoirs
Pratibha, la "faculté Illuminante"
Un mental rapide...
La Conscience spirituelle
Puissance vitale, Essence éternelle
Il est grand temps de lancer...
Deux choses à la fois...
Sri Kundalini...l’incandescente....
Le Feu Sacrificiel....
Le Nectar de l’Immortalité..
Chrysalide
L’attente secrète...
"Les Hamsa, dit-on..."
Absolu et Conscience, le petit scarabée...
Fenêtre sur le Védanta
Fenêtre sur le Raja Yoga
Fenêtre sur le Hatha Yoga
"Le Sommet du Sommet"
A quoi rêvent-ils ?
Le coeur du yogi
Lumière et tradition ...le Dīpāvalī
La pratique du Ravissement
Le Yoga et la flèche du temps...
Le Libre Amour
Clés et transcendance
La maturité spirituelle
Vidéo : Jaya Yogacharya parle de Sri Sri Sri Satchidananda Yogi de Madras en présence du maître
Le subtil chemin
"Être sans âge"
Sommeil et Béatitude
Le mystère de la volonté
"Le monde est mon sentiment"
La peur de vivre
L’envol de Patamga
Le Fascinateur
L’état de confiance
L’opinion d’autrui
L’oeil de la Clairvoyance
"Tout a son heure et sa place désignée..."
Mâha Kâla, le temps transcendant

 

 

CENTRE JAYA

 
Sur le chemin de l’illumination..


 

exposé du cours de méditation niv2 donné par Jaya le 10 fev 2012

Le Mental n’a pas sa lumière propre

"Na Tat Svâbhasâm Drishyatvât"

"Cela qui perçoit ne peut-être illuminé de l’intérieur"

JPEG - 20.6 ko
Le Caravage

- Voici là un sutra bien hermétique.
Toute la problématique est d’identifier qu’elle est la source réelle de l’illumination ?

Nous voyons l’astre lunaire, non parce qu’il brille de sa propre lumière mais par le seul fait qu’il reflète la lumière du soleil. Ce dernier, quant à lui, émane de lui même.
Pour les sages, l’analogie se vérifie lorsqu’il s’agit du mental et de l’entité fondamentale d’un individu, que certains appellent l’âme individuelle.
Toute la pratique de la méditation va permettre d’appréhender les différents modes et causes du mental lorsque celui-ci est un objet de perception et de connaissance, et d’identifier sa relativité par rapport à un principe qui lui reste inchangé, à savoir le Purusha, le Soi fondamental.

Ce Soi fondamental ne peut-être appréhendé par le mental, du moins le mental ordinaire.


Dans l’expérience ordinaire du monde, le mental est un instrument de perception sensorielle ou de connaissance intellectuelle.
Mais dans le yoga, vous ne pouvez appréhender l’absolu lumineusement intrinsèque par un mental ordinaire.



- Le yogi doit transcender ses limites psycho-physico-sensorielles en intériorisant son mental. Il doit permettre au Soi lumineux d’irradier sur son outil de perception qu’est le mental et non le contraire.
Ce n’est pas le mental humain dans ses limitations qui peut irradier ce qui est déjà lumineusement absolu.
Mais si le mental humain arrive à dissocier son processus de cognition de l’expérience, il réalise l’objet à connaître.
C’est cela la réalisation. C’est la connaissance du Soi.

Le mental est instable, subjectif, et changeant.

Seul, le dépassement de ses fonctionnements ordinaires, voire sa transcendance, voire son élimination dans l’expérience spirituelle est la condition sine qua non à la réalisation de cet absolu.

L’absolu, le Purusha ne devient pas l’objet de connaissance du mental, car il est déjà le sujet de la connaissance lui-même.
La pratique du yoga, de la Sadhana, ne consiste pas à réaliser l’absolu en soi par la prise de conscience de cet absolu. Cela ne suffit pas. Son but et de réaliser l’illumination intérieure en permettant l’illumination de son outil de perception.
La limitation du mental ne lui permet pas à la fois de percevoir et d’ être perçu. Quand le mental est ce qui perçoit, il ne peut être ce qui est perçu.


- Dans la pratique subtile de la méditation, la structure psychologique et physiologique du mental évolue sans cesse.
Dans la méditation, la structure du mental subit un formidable changement.
La réalisation du Pratyaya, à savoir l’objet de méditation, survient lorsque toute possibilité de transcender le mental s’efface.
Alors le Pratyaya devient connu. C’est l’état de pure conscience, expérience du Samadhi qui n’est plus limitée par le mental.
C’est l’expérience homogène de la connaissance inaltérée.



Jaya Yogacharya

bibliographie : Les Sutras de Patanjali, Les chemins de la la liberté

 

Get Adobe Flash player
 
 
FORUM DE L'ARTICLE

 
 
Articles connexes :

Interiorisation
  A rapid mental …
  Méditation au centre Jaya
  VOEUX de JAYA 2012
  Les Yoga Sutra - Vibhûti pada - 3ème chapitre - A
  Qu’est ce qu’un mantra ?
  VOEUX de JAYA 2011
  THE VEHICLES OF CHAKRAS AND SUMMARY 2sd LEVEL
  Bibliographie pour les aspirants en spiritualité
Kundalini
  La colonne vertébrale, l’axe essentiel .
  Wishes of Jaya 2011
 
Maîtres
  Venue de Swami en 2001
  Sri Sri Sri Satchidananda Yogi de Madras
  Synthèse sur les Textes importants du Hatha Yoga
  Présentation du Centre Jaya. Qui sommes nous ?
  La pensée pénétrante...
  Qui a tiré ?
  Sri Suryastakam
  Précédentes venues du Maître
  Le Maître n’est plus !
  "La réponse est en vous !"
 


Accueil Actualités Plan du site Contacts Recherche



Copyright © CENTRE JAYA 2014
Réalisé avec SPIP | Contactez le webmaitre
Centre Jaya 6 place de la liberté 97490 Sainte Clotilde
téléphone : 0262 73 04 00