• 6 place de la liberté, 97490 Sainte Clotilde
  • +262 262 73 04 00
  • centrejayayoga@hotmail.com

La conscience des strates

Les koshas (gaines) et la conscience

La conscience des strates





Les koshas (gaines) et la conscience





Le Samkhya est un des grands Darshans de la philosophie Indienne et date du VII°S av J.C. Un Darshan est un point de vue philosophique.

Voir les Darshanas.



Le postulat du Samkhya définit l’univers comme reposant sur l’interaction du Purusha (l’esprit) et de la Prakriti (la nature manifestée). Il permit à l’époque de comprendre l’homme dans sa globalité en l’intégrant dans le processus de la manifestation.
Le terme Samkhya signifiant "énumération", il s’articule sur le concept des 3 corps (Sharira) qui sont dans l’ordre :


- Karana (causal)

- Suksma (astral)

- Sthula (physique)


Ces trois corps sont eux-mêmes divisés en 5 gaines ou koshas :

— Ananda maya kosha (gaine de la félicité ou béatitude)

— Vijnana maya kosha (gaine intellectuelle)

— Mano maya kosha (gaine mentale)

— Prana maya kosha (gaine vitale)

— Anamaya kosha (gaine de la nourriture)

Voir le tableau dynamique récapitulatif dans la rubrique samkhya.



Chez le commun des mortels, ces gaines ou strates ne sont pas forcément perçues. Le mental peut percevoir la réalité de l’être incarné à travers les sens et les actions.

*La gaine grossière occupe 75% de notre conscience.
Elle concerne les muscles, le squelette, les organes, tout ce qui est formel (en rapport avec les cinq éléments). Certaines parties sont totalement ignorées et par la pratique des asanas, nous pouvons arriver à en prendre conscience.

*La gaine prânique (ou vitale) occupe 2% de notre conscience.
Cette gaine concerne le corps subtil et peu de personnes en ont conscience. Par les pratiques des asanas et du pranayama, il est possible de développer cet éveil de conscience énergétique.

*La gaine mentale occupe 20% de notre conscience.

Elle concerne le mental et les sensations. Les projections mentales occupent l’essentiel de son activité. elles sont ce brouhaha de la vie quotidienne avec ses désirs, ses peurs et ses envies.

*La gaine intellectuelle occupe 2% de notre conscience.

Dans cette gaine, l’intelligence intuitive (buddhi) permet de transcender le mental. Bien souvent, le raisonnement, issu de notre culture cartésienne, nous plonge dans les élucubrations mentales. L’intellect est éclairé quand le raisonnement rejoint l’intuition : cela s’appelle le discernement.

*La gaine de la félicité.
Les sages réalisés transcendent toutes les couches (koshas) pour atteindre la dernière gaine, celle de la béatitude (ananda maya kosha). Elle fait partie du corps causal (Karana sharira) où nulle dualité subsiste, telles celle du "sujet-objet" ou celle "du méditant-objet de méditation".

Toutes les pratiques du Yoga sont complémentaires à cette approche du Samkhya et permettent de prendre conscience de l’être dans sa globalité et ses fonctions. Le microcosme reflète le macrocosme. En prenant conscience de notre être (introspection ou aventure intérieure suivant les cultures), nous prenons conscience de l’univers entier.

Hari om tat sat

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.