• 6 place de la liberté, 97490 Sainte Clotilde
  • +262 262 73 04 00
  • centrejayayoga@hotmail.com

La pratique et les blocages - les Trois granthis (noeuds)




Les Noeuds - les trois granthis

conférence donnée par Maheswari Yogacharya en cours de méditation le 22/06/2003

La voie merveilleuse du yoga et la méditation ont pour but d’éliminer la détresse existentielle de l’homme.
Ces voies de l’auto-éducation vont permettre à celui qui les suit de se débarrasser de la souffrance.
En transformant les plans grossiers en plans plus subtils, le chercheur va réaliser son ascension spirituelle afin de s’établir dans l’accomplissement.

Par la pratique, l’invisible devient visible, et l’inaudible devient audible.

Cet accomplissement nécessite le processus de la fusion qu’est le fondement même de toute pratique yoguique. Mais bien des obstacles nous freinent et nous détournent de cette félicité absolue que nous recherchons (Ananada Shakti -voir article samkhya)

Ces obstacles sont :

  • nos habitudes,
  • nos mécanismes de pensés,
  • nos peurs.
    Ils entraînent la méchanceté, l’hypocrisie, l’impatience, l’arrogance et le mécontentement permanent.

Pour atteindre Ananda Shakti (l’énergie paisible), il est nécessaire de défaire trois nœuds importants.
Ces nœuds sont à la fois énergétiques et physiques et sous-tendent des blocages psychologiques et spirituels.

  • Brahma granthi dans Mooladhara chakra (zone du périnée).
  • Vishnu granthi dans Anahata chakra (zone du plexus cardiaque).
  • Rudra granthi dans Ajna chakra (point inter-sourcilier).


    - 1er nœud - Muladhara Chakra - Brahma Granthi

    C’est le nœud des justifications sexuelles et de l’instinct, du monde des noms et des formes, du monde extérieur. C’est le premier obstacle dans la croissance de la spiritualité.
    Tant que ce nœud existe, l’individu (le moi individuel) est lié au monde extérieur. Ce qui nous relie à ce monde sont les cinq sens. Apprendre à les contrôler permet de délier ce lien.
    Ainsi apparaît l’enthousiasme et le sentiment de non séparation avec l’univers.


    - 2eme nœud Anahata Chakra - Vishnu Granthi

    C’est le nœud des justifications émotionnelles et des attachements.
    Le manque de douceur, de générosité, de compassion, d’intérêt pour la vie, de beauté et plus généralement d’amour est caractéristique d’un blocage en Anahata chakra. Le cœur est fermé et ne peut accomplir sa fonction sacrée. Il y a alors attachement à quelqu’un (amour passionnel) ou autre ( attachement matérialiste, engagement forcené dans des occupations, politiques, syndicales, collections,passions diverses, animal familier, etc .).
    C’est un attachement émotionnel. Délier ce nœud permet de dissoudre l’ego et de voir ainsi la Maya, l’illusion qui nous entoure.


    - 3eme nœud Ajna Chakra - Rudra granthi

    C’est le nœud des justifications intellectuelles et des certitudes.
    En répétant les mêmes erreurs, on compromet nos relations avec autrui.
    Lorsqu’ Ajna chakra est noué, la personne arrive au maximum de sa conscience et ne peut avoir une vision élargie de l’existence. Le fait de rester dans l’intellectuel (ou le raisonné) nous prive aussi, paradoxalement, de l’ultime étape. Même l’intellect doit être transcendé.
    L’intuition est nécessaire à ce passage. Les maîtres ne se font aucune illusion sur la nature des relations. Pour eux, blâmes et louanges, sont frères et sœurs voir yamas et niyamas.
    C’est le passage final vers le Sahasrara Chakra, dernier chakra.

Une question concernant une éventuelle chronologie dans le déblocage de ces nœuds ou une certaine hiérarchie peut se poser. Le corps est vu dans sa globalité. La pratique régulière du yoga fait apparaître certains blocages. Mais elle ne fait pas que les révéler. L’ensemble des techniques (asanas, pranayamas, méditation, kriyas, etc.) travaille sur tous ces nœuds et permet d’en prendre conscience. Plus la conscience est affinée, plus le nœud se dénoue. Ce qui n’implique donc pas une chronologie telle que nous pourrions la concevoir.

A chaque déblocage énergétique s’accompagne une prise de conscience d’un plan mental et spirituel. Cependant des symptômes et pathologies spécifiques à ce déblocage peuvent aussi survenir. Il faut donc apprendre à les identifier.
La présence d’un Maître ou d’un guide spirituel s’avère à ce moment là nécessaire pour traverser ces passages parfois déroutants. Ces expériences étant différentes selon la nature de nos justifications et de nos processus passés, tant physiques qu’émotionnels.
La grâce et l’aide d’un maître permettent de nous affranchir de ces liens. Il est nécessaire de ne pas négliger d’entretenir notre source intérieure grâce à la pratique continue.
hari om tat sat

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.