• 6 place de la liberté, 97490 Sainte Clotilde
  • +262 262 73 04 00
  • centrejayayoga@hotmail.com

Puissance vitale, Essence éternelle





Méditation d’1 heure

Dans le cours de méditation où les niveaux débutants, intermédiaires et avancés se mélangent, sont données des méditations différentes selon ces niveaux. Les premières durent 1 heure de temps, puis les secondes de 15 à 20 minutes après un bref temps de repos. Les premières préparent longuement les effets amplifiés des secondes.
Ensuite viennent les mantras védiques, l’honneur de la lignée des yogis, le rituel Aarati, et un prasad ouvre l’enseignement oral.
Ces enseignements de la méditation sont progressifs et bénéfiques dans leur régularité.






Planck et Einstein

Planck et Einstein, précurseurs de la théorie quantique.


Enseignement :

La Nature première du yoga est son aptitude à nous donner une vision plus large de ce que nous sommes.
Il nous permet d’unir les différents aspects de notre personnalité dans une perspective plus simple, plus vaste et plus subtile.
Le Yoga nous enseigne qu’une puissance vitale, une essence fondamentale existe en chacun de nous, constituant le fil directeur de toute la vie.
La sadhana yoguique (la pratique du yoga), permet d’appréhender l’énergie subtile appelée prâna ou kundalini, qui sous-tend toute la matière.
C’est une expérience "transfigurante" nous dit Swami Satyananda Saraswati dans ses livres sur le tantra.
Cette expérience, affirme t-il, donne au domaine subtil une réalité et un sens concret que le monde physique apparent ne nous donne pas.


Dans la recherche scientifique actuelle, que ce soit en physique, astrophysique, dans l’investigation de l’ infiniment grand ou petit, nos chercheurs ne disent rien de bien différent.

Il suffit de s’en rendre compte en se familiarisant un peu avec la vulgarisation de la théorie du big-bang, de la relativité générale d’Einstein et des dernières théories sur les cordes et les supercordes de nos mathématiciens actuels.

voir you tube, ci-après


Les sages nous parlent de la même chose depuis des millénaires.
La recherche de la "théorie d’unification des lois qui gouvernent la matière", donne aux chercheurs la réponse suivante.

L’infiniment petit obéit plus à un principe conscient, énergétique et comportemental qu’à une particule élémentaire inerte. L’appréhension de ces connaissances nécessite d’intégrer des notions allant jusqu’à onze dimensions où la perception de nos sens en est littéralement perturbée. Les mathématiciens se jouent du temps et de sa linéarité tout autant que de l’espace et de sa simultanéité observables. Mais à l’écoute de leur démonstration, tout sadhaka (chercheur en yoga), reconnait pertinemment de quoi il s’agit.

En effet, un yoga approfondi ne cesse de défier ces concepts de limitations et de représentations de la réalité.
C’est en développant les champs de perceptions subtiles étendant la perception physique à la perception psychique de nos organes des sens, que le yoga participe de cette même recherche.


Theorie quantique des champs

"La Théorie quantique des champs"

Mais les yogis n’ont point le besoin de chercher une réponse qu’ils ont déjà, ou du moins de la valider intellectuellement.

Ils s’unissent dans leur travail à cette puissance, source et fondement de la matière consciente, à savoir l’énergie vitale.

Cette perception optimisée modifie nos perspectives de vie, élargit notre champ de connaissance et éveille notre conscience ou moi supérieur.

Pourquoi la vie propose t-elle ce chemin là au chercheur, qu’il soit spirituel ou scientifique ?

La vie a quelque chose à nous révéler.

Il existe en nous une essence éternelle simple de connaissance et de vérité, peut-être même de bonheur.

Mais "Dieu", que cela est difficile à intégrer pour chacun de nous.
Combien d’entre-nous cherchons sans vouloir cette réponse ?


Les techniques yoguiques apportent la détente, modifient nos ondes cérébrales, nos sécrétions hormonales.
Le yoga procure la santé, la mémoire, la concentration mais ces objectifs ne sont pas son but.

Ils ne sont que les effets secondaires de nos efforts.
Ne chercher que cela est un piège de l’individualité, car le yoga ne se limite pas à une science de guérison. Ne pratiquez le yoga que pour les expérimentations à y faire, sans quête d’une connaissance plus approfondie de cette discipline, est une démarche vouée à l’échec.
On ne peut observer la partie d’un ensemble si on veut connaître tout l’ensemble.
Le guide spirituel est là pour cela. Il est là pour éclairer et recentrer le travail sur l’objectif essentiel.

Nous devons savoir que toutes nos expériences en yoga seront inutiles si nous ne transformons pas réellement notre conscience en développant plus que la santé et le confort, un mental supérieur associé à une énergie supérieure.

D’où la nécessité d’intégrer cette essence éternelle en nous. D’où la nécessité d’éveiller cette énergie qui la sous-tend.

Hari om tat sat

Jaya yogacharya


Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.