• 6 place de la liberté, 97490 Sainte Clotilde
  • +262 262 73 04 00
  • centrejayayoga@hotmail.com

Le Yoga du Navire...

Ghatastha, le Yoga du navire

Il est le grand navire (1), il est le " conte d’heure ".
Il gravite en des eaux faites de nos audaces,
quand porteuses du Soi (2), elles le cherchent encore.
Par ses voiles chargées au Prana (3) de nos rires,
nous cabotons ensemble en ses rives abruptes,
lorsqu’elles défient patience et lueur de l’esprit.
Nous plions chaque jour nos lourds articulaires,
afin que sous le joug du pouvoir de l’Iccha (4),
ténacité sans fin échafaude demain,
des chemins sans cailloux pour nos jambes arquées.
Nombreux furent les jours, immobiles, invaincus,
à chercher la conscience dans un flux continuum,
pour débusquer l’amour tapi dans " l’êtreté ".
" Dame Sadhana " (5), terrible de " séduisance ",
couvre de son drapé le corail de la peau.
Elle, qui tant de fois relia nos échouements,
confirme apaisante, sa durable confiance.
" Je suis de ce monde, la meilleure existence,
et dans ses confins, son plus beau paysage ",
nous dit-elle parfois en nos larmes secrètes.
Quand le haut de nos crânes accueille directives,
d’une lignée sans fin, " chamanique " en son temps,
devenue codifiante pour le bienfait de tous,
et vectorise encore " vieux savoir " en ma bouche -
il n’y a que de l’humble au fond de ce vertige -
tant la lueur perçue annonce le prodigieux.
Le feu intelligent qui " vivance " l’intime,
et ne demande là qu’à poindre au " Tout de Nous ".
Sous le pli des nos cils, nous " yantraéïsons " (6)
les clés de la mouvance devenue organique.
Les symboles de nos yeux se côtoient en silence
en quête partagée et relation pudique,
garantes des non-dits qu’il vaut mieux ne pas dire.
" Il est un beau navire " où nous ramons ensemble,
à des postes précis, nous oeuvrons tout le jour,
" astrolobant " les cieux autour de l’hypophyse.
Et nous laissant guider, il pirate en nos mers,
les inerties mentales et nos pouvoirs enfouis.
Il mène patiemment au-dessus du Meru (7),
les incrédules pas de nos anciennes vies.


Poésie de Jaya Yogacharya
le 25 sept 2012

" néologisme"

1 ref : Ghatastha Yoga, enseignement du yoga de la connaissance du SOI, du sage Ghéranda à son disciple Chandakapali.
2 ref : Le SOI, principe absolu inqualifiable dans la philosophie mystique indienne.
3 ref : Energie vitale développée par les techniques respiratoires et énergétiques du yoga.
4 ref : Iccha signifie volonté : " Iccha Shakti" , le pouvoir de la volonté.
5 ref : Sadhana signifie la pratique spirituelle régulière et ininterrompue (posturale, méditative, etc.).
6 ref : néologisme du mot Yantra, qui est un symbole de nature géométrique illustrant des champs de force cosmique et issu de l’iconographie tantrique.
7 ref : [Mérou] ; Le mont Meru est la montagne mythique considérée comme l’axe du monde dans les mythologies persane et surtout hindoue. Il serait haut de 80 000 lieues (450 000 km). Le mont Meru serait situé au centre de la terre, dans le Jambudvipa, un des continents dans la mythologie indienne. Il est considéré comme le séjour des dieux ou deva. Au-dessus se trouvent les cieux, en dessous les enfers, et tout autour s’étend le monde visible. C’est autour de lui que le soleil tourne.






© Centre Jaya de yoga védanta

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.